Bienvenue à toutes sur le forum des Mamans du Vaucluse
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La mère au centre de la communication familiale : quelques p

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Céline
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 388
Age : 44
Ville : Courthézon
Nb d'enfant(s) : 4 enfants : 16, 11, 9 et 6 ans
prénom : Céline
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: La mère au centre de la communication familiale : quelques p   Lun 19 Fév - 15:46

La mère au centre de la communication familiale : quelques pistes d'action



Résumé du PETIT DEJEUNER-DEBAT organisé par le MMMF
avec le concours d'animatrices de "Ressources famille"


Quelques exemples de pistes d’action possibles pour :

- créer des moments privilégiés
- Gérer les conflits
- Prendre le temps d’écouter les enfants
- savoir se taire quand il faut

Créer des moments privilégiés


1. J’organise des moments tous ensemble : une partie de tennis, un cinéma… et j’en fais des moments festifs différents de la semaine.
Ce sont des petits bonheurs que je crée.
Quels bénéfices j’en tire ? la joie d’être ensemble. Pour cela, il me faut être organisée et être à l’écoute des désirs de chacun

2. Je crée des moments privilégiés avec ma seconde fille : je me pose dans une activité que je lui propose, par exemple, préparer un repas avec moi

3. L’été, je fais un feu de bois et je joue avec les enfants par terre ; « je me mets à la place des enfants »

4. Je prépare pour ma fille un plateau apéritif et elle peut manger ce qu’elle veut, dans l’ordre qu’elle veut : création d’une complicité ; nécessité d’être créative Wink

5. Tous les soirs je fais un puzzle ( ou un jeu de dames ) avec ma fille durant 10 à 15 minutes : « Maman est là pour elle »

6. J’ai fait un album photo par enfant avec l’histoire des photos et des films : comme çà, non seulement je leur dit que je les aime mais aussi, je leur montre que je les aime. Je peux leur montrer des photos d’eux où tout petits, ils sont dans mes bras serrés contre mon cœur.
Après le dîner, j’organise une soirée photo où chacun commente et rit.
Je n’interviens pas, je laisse faire et même, je filme leurs réactions.


Gérer les conflits


1. Ma fille unique est jalouse de ma complicité avec mon mari :
dans une petite pièce sans destination précise, autre que la chambre ou le salon, nous nous asseyons par terre tous les trois et nous jouons par terre avec le lapin ; l’idée est de lui montrer notre envie d’être spécifiquement avec elle, pour qu’elle comprenne qu’il y a des moments pour elle et d’autres pour nous sans elle.

2. En cas de dispute entre les enfants, je n’interviens pas sur les lieux de la dispute ; si un enfant vient me voir, je l’écoute, je reste avec lui sans prendre parti : cela calme le jeu.

3. J’ai instauré le triptyque de l’autorité :
Niveau 1 : une règle est annoncée comme devant être appliquée sans discussion (pas de télé en semaine)
Niveau 2 : j’ai une idée, tu as une idée, nous échangeons pour établir un consensus qui sera respecté par les deux parties
Niveau 3 : regroupe leur liberté, leur domaine, leur jardin secret et je le respecte (quand le travail de clase est fini, c’est leur temps à eux pour lire, dessiner…

4. Pour éviter les discussions sans fin à la suite d’un jeu, je démarre le jeu en annonçant dès le départ les conditions : durée…, ex : 15 minutes maximum


Prendre le temps d’écouter


1 Je travaille à la maison : je ne décroche plus le téléphone à table, je ferme à clé mon bureau, je fais chaque soir un jeu de dames de 10 minutes avec mon petit dernier ; j’essaie de mettre en œuvre ma disponibilité.

2 Je suis très prise par mes activités professionnelles
et j’ai besoin d’avoir une vie sociale et personnelle bien remplie mais je sais que ma fille a besoin de plus de présence effective : j’organise mon emploi du temps différemment, par exemple, en partant plus tôt le matin (8h30 au lieu de 9h30) ou en réorganisant mon temps à l’heure du déjeuner ; je pourrais ainsi dégager du temps pour rentrer plus tôt le soir.

3 Lorsque j’étais enceinte, j’ai dû rester coucher pendant ma grossesse : allongée sur mon lit, chaque enfant venait me rejoindre ; j’ai gardé l’idée : je m’allonge exprès dans ma chambre et chacun vient pour parler ou travailler. ; je me mets à l’écart de la vie de famille 15 à 30 minutes 1 à 2 fois par semaine. Je montre ma disponibilité avec une phrase clé : « je suis dans ma chambre » ; but : inciter chacun à s’exprimer.

4 Après le goûter, je prends le temps d’écouter :
je suis assise et je les écoute. Ils savent que ces moments sont pour eux et je ne me donne pas l’autorisation d’être dérangée.

5 J’ai inventé « l’île aux câlins ». Le soir, j’écoute mon enfant quelle que soit l’heure à laquelle je rentre. Dès que j’arrive, je prépare l’île aux c^lins : au milieu de mon lit, il installe tous les coussins de la maison, c’est notre île. Alors quand c’est prêt, j’arrête de faire ce que j’étais en train de faire et je l’écoute en le regardant, je reprends ses mots, j’attends qu’il parle sans l’inonder de questions, je réponds à ses questions.(J’ai ma source de renseignements : la nounou et la maîtresse ).

6 Quand j’écoute mon enfant
, je suis vraiment présente dans mon corps et dans ma tête.


Savoir se taire


1 Lorsque je fais des conduites, dans la voiture, je me tais, je laisse venir les confidences.

2
Lorsqu’un des enfants vient s’asseoir auprès de moi, je lui laisse l’initiative du contact physique. Savoir être bien ensemble sans parler.

3
Quand je fais une activité avec un enfant, par exemple aller à la bibliothèque, je ne lui imprime pas mon rythme ou ma logique ; je suis d’abord son rythme, son chemin dans la bibliothèque, je suis sa logique à lui. Ce n’est pas moi qui suis meneur, c’est lui.

4 Quand ma fille ne veut pas aller à la messe, je ne me justifie pas, je ne sermonne ps, je rappelle les règles sans rien ajouter.

5
Savoir être réellement disponible, c'est s'arrêter et non pas "avoir l'air de".


Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Laissez vos commentaires sur ce sujet en cliquant sur "répondre" sunny
A bientôt sunny

_________________
Céline maman de 4 bambins Courthézon.
" La plus grande des révolutions, c’est de chercher à s’améliorer soi-même en espérant que ça donnera envie aux autres d’en faire autant "
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tbe84.com
 
La mère au centre de la communication familiale : quelques p
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Centre Mère-Enfant (CHUL)
» Centre de cure mère et enfant.
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Appel pour les lauréats du centre de formation
» Question de la communication

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mamans du 84 :: LE COIN DES MAMANS :: Fiches Pratico-Pratiques-
Sauter vers: